ALTERNANCE EN CROATIE : ZORAN MILANOVIC REMPORTE LA PRÉSIDENTIELLE

05 janvier 2020 C’est une victoire sans appel. L’ancien Premier ministre social-démocrate Zoran Milanović est élu président de la République, avec 52,7% des suffrages, contre 47,3% à la sortante conservatrice, Kolinda Grabar-Kitarović.

22h45 : Après dépouillement de près de 100% des bulletins de vote, Zoran Milanović l’emporte avec 52,7% des voix, contre 47,30% pour Kolinda Grabar-Kitarović.

21h : Après dépouillement de 50% des bulletins de vote, Zoran Milanović remporte la présidentielle avec 54% des voix, contre 46% pour son adversaire Kolinda Grabar-Kitarović.

19h : Selon les premières projections sorties des urnes publiées dès 19h, l’ancien Premier ministre social-démocrate Zoran Milanović est élu président de la République, avec 53,25% des suffrages, contre 46,75% à la sortante conservatrice, Kolinda Grabar-Kitarović.

17h : À 16h30h, la participation s’élevait à 43,52% des inscrits, en nette hausse par rapport au premier tour (38,82% à la même heure le 22 décembre). La participation est particulièrement élevée dans les comtés de Karlovac, de Varaždin, du Zagorje et du Međimurje.

En Bosnie-Herzégovine, la hausse était de près de 50% : 28 327 électeurs avaient voté, contre 19 389 le 22 décembre. L’ONG GONG apporte des preuves d’achats de voix en faveur de la candidate du HDZ en Herzégovine.

12h30 : À 11h30, la participation s’élevait à 18,87% des électeurs inscrits, en hausse par rapport au premier tour (15,75% à la même heure), mais en retrait par rapport au second tour de la présidentielle de 2015 (21,92%).

L’élection présidentielle sera serrée jusqu’à la dernière minute. Alors que tous les analystes prédisaient encore il y a peu une large victoire au second tour de la Présidente sortante, la très droitière Kolinda Grabar-Kitarović, les sondages donnaient ces derniers jours le candidat social-démocrate, l’ancien Premier ministre Zoran Milanović, en avance d’une courte tête, avec 50,7% des intentions de vote. La victoire de l’un ou de l’autre des deux prétendants devrait dépendre de deux facteurs : de la participation générale et de la mobilisation des électeurs de Miroslav Škoro. Ces derniers se reporteront-ils massivement sur la candidate de l’Union démocratique croate (HDZ) ?

Kolinda Grabar-Kitarović semble en tout cas avoir fait le choix d’un durcissement de la campagne, se concentrant sur l’électorat nationaliste et n’hésitant pas à récolter les soutiens les plus douteux, comme celui du chanteur Marko Perković « Thompson », qui glorifie dans ses concerts la mémoire des collaborateurs oustachis de la Seconde Guerre mondiale. Ce dernier a appelé jeudi sur Facebook les électeurs à « arrêter les communistes dans leur marche ».

Au total, 3.860.000 personnes sont inscrites sur les listes électorales, dont 3.681.000 en Croatie et 178.000 à l’étranger, la plupart en Bosnie-Herzégovine voisine. Selon le journal Jutarnji list, au moins 70 000 électeurs potentiels seraient tentés d’aller skier ce week-end, alors que seuls 5000 ont demandé un certificat permettant de voter dans un autre endroit que leur lieu de résidence.

 

 

What do you want to do ?

New mailCopy