HDZ et MOST : accord pour un nouveau gouvernement

Ça y est, la voie est ouverte pour une nouvelle coalition de droite, réunissant le HDZ et Most : ce dernier obtient quatre ministère et la présidence du Parlement sera « partagée » entre les deux partenaires. Andrej Plenković doit présenter son cabinet la semaine prochaine.

Après les élections législatives anticipées du 11 septembre, les conservateurs de la Communauté démocratique croate (HDZ), dirigés par Andrej Plenković, et le mouvement libéral-catholique Most de Božo Petrov ont signé un accord pour former le prochain gouvernement croate.

Au cours d’une conférence de presse commune, vendredi midi, les deux dirigeants ont précisé les termes du compromis qui permettra de former un exécutif très semblable à celui de Tihomir Oresković, au pouvoir durant le premier semestre 2016. Andrej Plenković sera Premier ministre, et il devra se présenter dès lundi devant la présidente Kolinda Grabar-Kitarović, tandis que Božo Petrov occupera pendant deux ans le poste de président du Sabor, le Parlement croate, avant de laisser sa place à un représentant du HDZ. Most disposera de quatre ministères : Administration publique (dont le titulaire sera aussi vice-Premier ministre), Intérieur, Justice ; Environment et Energie (ces deux domaines étant réunis en un seul portefeuille).

Božo Petrov a fait savoir que les dirigeants du HDZ avaient accepté les sept points proposés par Most et qui concernent la réforme de la loi électorale, des nouvelles mesures fiscales ou encore la déclaration d’une zone économique exclusive en mer Adriatique. Avec le soutien de Most, qui a remporté 13 sièges au parlement, le parti d’Andrej Plenković, qui dispose de 61 élus et qui a déjà obtenu le soutien des minorités nationales (8 élus) et de certains partis mineurs, pourra compter sur une majorité parlementaire d’environ 90 députés. Prochain étape : vendredi 14 octobre, le Sabor se réunira pour la prochaine fois.

Publicités