L’île de Murter accueille la première « plage archéologique »

L’île de Murter, vous connaissez ? Mais doit on dire île ou presqu’île puisque un pont, certes levé à certaines heures permet le passage des bateaux, la relie au continent ! Ce petit bout de terre situé entre Zadar et Šibenik, point de départ idéal pour visiter les îles Kornati ,n’a pas fini de révéler ses richesses.

Pour valoriser ce patrimoine, un projet pilote de « plage archéologique » a été mis en place, avec un parcours sous-marin permettant de découvrir le port antique.

 

C’est à proximité de la ville romaine de Colentum, sur la presqu’île de Gradina, au nord de l’île, qu’a été aménagée en 2017 la première plage archéologique de Croatie, sur 200 mètres de long. Des graviers ont été répandus sur la plage, et des bancs, des poubelles et des barrières flottantes ont été installés, sous le contrôle des archéologues et des conservateurs.

Pour sa première saison, la plage archéologique, la plus grande de l’île, a suscité nombre de réactions positives. Après l’été, les travaux d’aménagement ont repris et la municipalité de Murter-Kornati est en train de débroussailler la forêt et les oliveraies à l’abandon afin de créer une ombre agréable pour les baigneurs pendant les chaudes journées estivales. Elle fait également rénover le mur de pierres sèches qui court derrière la plage, et aménage un chemin le long de ce mur, afin que les promeneurs, cyclistes et baigneurs puissent cohabiter sans se gêner.

Cette plage est la seule en Croatie à combiner histoire, archéologie et océanographie avec le tourisme culturel, sportif et récréatif. Son aménagement contribue grandement à la valorisation du site archéologique de Colentum. L’objectif final est de créer un parc archéologique et de loisirs, qui comprendra un parcours éducatif sous-marin autour de l’archéologie.

Aujourd’hui, on peut déjà admirer sur la plage de nombreux vestiges des installations portuaires antiques de Colentum, notamment des pierres de ballast et des amphores, et les recherches sous-marines prévues dans la zone jouxtant la villa maritime révèleront certainement nombre d’autres trésors de ce riche site archéologique.

Publicités